Bibliography


  • Levinas, Emmanuel. 1994. Outside The Subject. 1st editionᵉʳ éd. Stanford, Calif: Stanford University Press.
    Résumé : One of the most influential philosophers of our day has selected 16 previously uncollected pieces that are unified by Levinas's project of revising the phenomenological description of the world in light of our experience of other persons.

  • Levinas, Emmanuel. 1969. Totality And Infinity: An Essay On Exteriority. Trad. Alphonso Lingis. 13262nd editionᵉ éd. Pittsburgh, Pa: Duquesne University Press.
    Résumé : Influenced in part by the dialogical philosophies of Franz Rosenzweig and Martin Buber,Totality and Infinity departs from the ethically neutral tradition of ontology to analyze the "face-to-face" relation with the Other. First published in English by Duquesne in 1969, this has become one of the classics of modern philosophy. Fully indexed.

  • Levinas, Emmanuel. 1998. Otherwise Than Being: Or Beyond Essence. Trad. Alphonso Lingis. Pittsburgh, Pa: Duquesne University Press.
    Résumé : Time and the Other Emmanuel Levinas is a major voice in twentieth century European thought. Beginning his intellectual career in the 1920s, he has developed an original and comprehensive post rationalist ethics of social responsibility and obligation. The influence of his work has already been profound and far-reaching, readily acknowledged by such diverse and important figures as Jean-Paul Sartre, Jacques Derrida, ... Full description

  • Lévinas, Emmanuel, et Rolland, Jacques. 1998. Ethique Comme Philosophie Première. Paris: Payot & Rivages.
    Résumé : Ce texte d'une conférence prononcée en 1982, l'année de publication du recueil "De Dieu qui vient à l'idée", appartient à la dernière période et à la dernière manière du philosophe. Prolongeant l'inspiration des oeuvres précédentes, il affirme vigoureusement la radicalité de l'éthique qu'il pense, antérieurement à toute morale, comme philosophie première.
  • Levinas, Emmanuel. 1990. « The Name Of A Dog, Or Natural Right ». Dans Difficult Freedom, Essays On Judaism, trad. Hand Séan, 151-153. Johns Hopkins University Press.

  • Ligorio, M. Beatrice, Cesareni, Donatella, et Schwartz, Neil. 2008. « Collaborative Virtual Environments As Means To Increase The Level Of Intersubjectivity In A Distributed Cognition System ». Journal Of Research On Technology In Education 40 (3): 339–357. http://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1080/15391523.2008.10782511.

  • Loaiza, Juan M. 2021. « Musicking, Embodiment And Participatory Enaction Of Music: Outline And Key Points ». Connection Science 28 (4) (sans date): 1-13. Consulté juillet16. https://www.academia.edu/29410224/Musicking_embodiment_and_participatory_enaction_of_music_outline_and_key_points.
    Résumé : Musicking, embodiment and participatory enaction of music: outline and key points


  • Loomis, Jack M., Blascovich, James J., et Beall, Andrew C. 1999. « Immersive Virtual Environment Technology As A Basic Research Tool In Psychology ». Behavior Research Methods, Instruments, & Computers 31 (4) (décembre 1): 557-564. doi:10.3758/BF03200735. https://link.springer.com/article/10.3758/BF03200735.
    Résumé : Immersive virtual environment (IVE) technology has great promise as a tool for basic experimental research in psychology. IVE technology gives participants the experience of being surrounded by the computer-synthesized environment. We begin with a discussion of the various devices needed to implement immersive virtual environments, including object manipulation and social interaction. We review the benefits and drawbacks associated with virtual environment technology, in comparison with more conventional ways of doing basic experimental research. We then consider a variety of examples of research using IVE technology in the areas of perception, spatial cognition, and social interaction.
    Pièce jointe Full Text PDF 1.1 Mo (source)


  • Lorelle, Paula. 2015. « L’Intercorporéité Au-Delà Du « Je Peux » : Husserl, Merleau-Ponty Et Levinas ». Alter. Revue De Phénoménologie (23) (novembre 1): 245-260. doi:10.4000/alter.392. http://journals.openedition.org/alter/392.
    Résumé : Cet article entend faire se confronter deux fameux motifs de la tradition phénoménologique inaugurés par Husserl et développés par Merleau-Ponty : (1) le motif du « je peux » comme mode distinctif du corps propre (Leib) ; (2) et le motif de l’intercorporéité comme mode originaire de l’intersubjectivité. L’intercorporéité implique-t-elle le « je peux » comme unique mode de la corporéité ? « Tout ce que je vois par principe est à ma portée, écrit Merleau-Ponty, du moins à la portée de mon regar...
    Pièce jointe Snapshot 418.7 ko (source)
    Pièce jointe Full Text PDF 372.1 ko (source)


  • Lorelle, Paula. 2015. « L’Intercorporéité Au-Delà Du « Je Peux » : Husserl, Merleau-Ponty Et Levinas ». Alter. Revue De Phénoménologie (23) (novembre 1): 245-260. doi:10.4000/alter.392. http://journals.openedition.org/alter/392.
    Résumé : Cet article entend faire se confronter deux fameux motifs de la tradition phénoménologique inaugurés par Husserl et développés par Merleau-Ponty : (1) le motif du « je peux » comme mode distinctif du corps propre (Leib) ; (2) et le motif de l’intercorporéité comme mode originaire de l’intersubjectivité. L’intercorporéité implique-t-elle le « je peux » comme unique mode de la corporéité ? « Tout ce que je vois par principe est à ma portée, écrit Merleau-Ponty, du moins à la portée de mon regar...
    Pièce jointe Snapshot 402.4 ko (source)
    Pièce jointe Full Text PDF 372.1 ko (source)

  • Lyotard, Jean-François. 1999. La Phénoménologie. Que Sais-Je ? Paris: Presses Universitaires de France.
  • Lyotard, Jean-François. 1988. « Scapeland ». Revue Des Sciences Humaines Besse Jean-Marc (dir.) : Ecrire le paysage (209). Universite De Lille Iii: 39-48.
  • Maillet, Barthélémy, Guenand, Anne, Lenay, Charles, et Chêne, Denis. 2005. « A Study On User Centerd Design Of A Tactile Mobile Phone ». Designing Pleasurable Products And Interaces 5 (Eindhoven, Nederland): 24-28.

  • Malafouris, Lambros, et Renfrew, Colin. 2016. How Things Shape The Mind: A Theory Of Material Engagement. Reprint. MIT Press.
    Résumé : --Ce texte fait référence à l'édition Relié.

  • Maldiney, Henri. 2003. L'art, L'éclair De L'être. Chambery: L'Act Mem.
    Résumé : L'art n a pas d histoire. Et c est dans un faux jour que l'historien et le sociologue le perçoivent et le fixent. Ils sont alors aveugles à la merveilleuse fragilité de son surgissement, à l'unicité de sa temporalité, de sa solitude sans voisinage. C'est ce paradoxe, fondateur d'un regard et d'une parole proprement phénoménologiques, que les diverses études ici réunies soutiennent ; études qui, par leurs propos singuliers sur les oeuvres singulières d'André du Bouchet, de Tal Coat ou de Cézanne, et d'autres encore, touchent à l'essence de la poésie, de la peinture, mais aussi de la sculpture ou de l'architecture. Tout entier tourné vers la fragilité commune du beau et de l'existence, cet accueil de l'oeuvre d'art en son unicité impose alors une complète réélaboration des ontologies traditionnelle et existentiale pour s'ouvrir, contre toute intentionnalité ou tout projet auxquels l'oeuvre devrait se plier, à l'Ouvert qui seul donne : s'ouvrir au Rien, ce vide éclaté. C'est portées par ce vide, cette déchirure du rien qu'est l'éclair de l'être, que ces présences artistiques nous apparaissent alors en leur vérité, dans la nudité de la naissance.

  • Manovich, Lev. 2010. Le Langage Des Nouveaux Médias. Paris: Les presses du Réel.

  • Marion, Jean-Luc. 2013. Dieu Sans L'être. 4e éd.ᵉ éd. Paris: Presses Universitaires de France.

  • Marion, Jean-Luc. 2005. Étant Donné. 3e éd. revue et corrigéeᵉ éd. Paris: Presses Universitaires de France.

  • Marion, Jean-Luc. 2004. Réduction Et Donation : Recherches Sur Husserl, Heidegger Et La Phénoménologie. 2e éd. revue et corrigéeᵉ éd. Paris: Presses Universitaires de France.

  • Marion, Jean-Luc. 2003. Le Phénomene Érotique. Paris: Grasset.

  • Marion, Jean-Luc. 2001. De Surcroît. Paris: Presses Universitaires de France.

  • Maturana, H. R., et Varela, F. J. 1980. Autopoiesis And Cognition: The Realization Of The Living. 1st editionᵉʳ éd. Dordrecht, Holland ; Boston: D. Reidel Publishing Company.
    Résumé : This is a bold, brilliant, provocative and puzzling work. It demands a radical shift in standpoint, an almost paradoxical posture in which living systems are described in terms of what lies outside the domain of descriptions. Professor Humberto Maturana, with his colleague Francisco Varela, have undertaken the construction of a systematic theoretical biology which attempts to define living systems not as they are objects of observation and description, nor even as in­ teracting systems, but as self-contained unities whose only reference is to them­ selves. Thus, the standpoint of description of such unities from the 'outside', i. e. , by an observer, already seems to violate the fundamental requirement which Maturana and Varela posit for the characterization of such system- namely, that they are autonomous, self-referring and self-constructing closed systems - in short, autopoietic systems in their terms. Yet, on the basis of such a conceptual method, and such a theory of living systems, Maturana goes on to define cognition as a biological phenomenon; as, in effect, the very nature of all living systems. And on this basis, to generate the very domains of interac­ tion among such systems which constitute language, description and thinking.

  • Maturana, Humberto R., et Varela, Francisco J. 1992. The Tree Of Knowledge: The Biological Roots Of Human Understanding. Revised edition. Boston : New York: Shambhala.
    Résumé : "Knowing how we know" is the subject of this book. Its authors present a new view of cognition that has important social and ethical implications, for, they assert, the only world we humans can have is the one we create together through the actions of our coexistence. Written for a general audience as well as for students, scholars, and scientists and abundantly illustrated with examples from biology, linguistics, and new social and cultural phenomena, this revised edition includes a new afterword by Dr. Varela, in which he discusses the effect the book has had in the years since its first publication.

  • Maturana, Ximena Davila Humberto. 2015. El Arbol Del Vivir. MVP Editores - Escuela Matriztica.
  • Matyja, Jakub, et Schiavio, Andrea. 2013. « Enactive Music Cognition: Background And Research Themes ». Constructivist Foundations 8 (juillet 15).
    Résumé : Context • The past few years have presented us with a growing amount of theoretical research (yet that is often based on neuroscientific developments) in the field of enactive music cognition. > Problem • Current cognitivist and embodied approaches to music cognition suffer, in our opinion, from a too firm commitment to the explanatory role of mental representations in musical experience. This particular problem can be solved by adopting an enactive ap-proach to music cognition. > Method • We present and compare cognitivist, embodied and enactive approaches to music cognition and review the current research in enactive music cognition. > Results • We find that, in general, the enactive approaches to human musicality are capable of explaining the basic relationship between a musical subject and a musical object according to a pre-conceptual and pre-linguistic form of understanding related to bodily motor expertise. This explanation does not rely on on sophisticated forms of representation. > Implications • Proponents of enactive music cognition should, in our opinion, focus on providing a consistent explanation of the most basic level of musical understanding. > Constructivist content • We hope to invite the constructivist community to engage with the discussions on the intersection between music and enactivism. > Key words • Music, cognition, embodiment, enactiv-ism, musical understanding.
    Pièce jointe Full Text PDF 796.6 ko (source)
  • Maurice, Blanchot. 1971. Thomas L'obscur. Paris: Gallimard.

  • McLuhan, Marshall, et Fiore, Quentin. 2005. The Medium Is The Massage. Gingko Press.

  • McLuhan, Marshall, et Lapham, Lewis H. 1994. Understanding Media: The Extensions Of Man. Reprint. MIT Press.
  • Merleau-Ponty, Maurice. 1964. Le Visible Et L'invisible. Paris: Gallimard.
    Mots-clés : Knowledge, Theory of, Ontology.
  • Merleau-Ponty, Maurice. 2001. « Le Philosophe Et Son Ombre ». Dans Signes, 201-228. Paris: Gallimard.

  • Merleau-Ponty, Maurice. 1996. Sens Et Non-Sens. Paris: Gallimard.
  • Merleau-Ponty, Maurice. 1996. « Le Doute De Cézanne ». Dans Sens Et Non-Sens, 13-33. Paris: Gallimard.

  • Merleau-Ponty, Maurice. 2010. Œuvres. GALLIMARD. Paris: GALLIMARD.

  • Merleau-Ponty, Maurice. 1968. The Visible And The Invisible. Éd. Claude Lefort. Trad. Alphonso Lingis. 1st editionᵉʳ éd. Evanston: Northwestern University Press.
    Résumé : The Visible and the Invisible contains the unfinished manuscript and working notes of the book Merleau-Ponty was writing when he died. The text is devoted to a critical examination of Kantian, Husserlian, Bergsonian, and Sartrean method, followed by the extraordinary "The Intertwining--The Chiasm," that reveals the central pattern of Merleau-Ponty's own thought. The working notes for the book provide the reader with a truly exciting insight into the mind of the philosopher at work as he refines and develops new pivotal concepts.

  • Merleau­Ponty, Maurice. 1976. Phenomenologie De La Perception. Paris: Gallimard.

  • Métais, Fabrice. 2013. Toucher L'autre Par Le Monde, Approche Phénoménologique, Éthique Et Érotique De La Technologie. Compiègne. http://www.theses.fr/2013COMP2081.
    Résumé : Le rapport à l'autre a lieu dans la concrétude de l'éthique et de l'érotique ; par ailleurs, il se réalise à travers des dispositifs techniques. Nous voudrons ici confronter la phénoménologie/éthique lévinassienne à une pensée de la technique comme constitutive et constituante. En particulier, nous chercherons à faire entrer en dialogue les descriptions de la révélation du visage, d'une part, et, d'autre part, une description fonctionnelle de la corporéité allant jusqu'à prendre en considération son déploiement dans l'outil saisi. L'augmentation technique des corps éthiques sera décrite comme l'affirmation d'un écart entre l'appel et les possibilités de la réponse, écart dans la responsabilité même. Finalement, c'est dans une lecture croisée de Lévinas avec l'analytique existentiale heideggerienne, que nous dégagerons une description de la subjectivité comme la réalisation du pour-l'autre par un être-au-monde.
    Pièce jointe Full Text PDF 4.2 Mo (source)
  • Métais, Fabrice. « Of God’S Word Terrestrial Acoustics: A Missed Call » 9 (2) (sans date): 20.

  • Métais, Fabrice. 2018. « Du Contact Éthique À L'heure Des Dispositifs “ Autonomes ” ». Revue Française D'éthique Appliquée (mai). https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02102909.
    Mots-clés : intelligence artificielle, Levinas, machines autonomes, matérialité, phénoménologie, responsabilité.
  • Métais, Fabrice. 2019. « Relational Aesthetics And Phenomenology Of Otherness ». Dans . Warsaw (Poland).
  • Métais, Fabrice. 2020. « Faire L’Expérience De L’Autre : Intersubjectivité, Altérité Et Installation Artistique ». Iris.
    Résumé : De manière classique, l’installation (artistique) est appréhendée comme un dispositif qui, par son agencement, prescrit au public qui s’y engage, une expérience. Il apparaît que cette approche s’appuie sur une présupposition implicite : on peut prescrire à l’autre son expérience. Il est possible de faire l’expérience de l’autre, au sens de construire un dispositif prescriptif d’expérience. Dans cette contribution, il s’agira de mettre en relief cette présupposition, en soulignant en particulier les enjeux phénoménologiques et éthiques qui la traversent. Après avoir – dans la section 1 – situé notre démarche dans le paysage déjà riche et complexe des interactions entre phénoménologie et art, nous proposerons quatre étapes de dialogue, entre phénoménologie (et sciences cognitives), d’une part, et œuvres d’art, d’autre part, à travers lesquelles différentes perspectives sur la question de l’expérience de l’autre seront articulées. Dans la section 2, nous montrerons d’abord que l’acception classique de l’installation fait implicitement appel à une structure générique de la subjectivité : l’expérience prescrite est alors la même pour tous. Dans la section 3, nous montrerons que, dans certains cas, le sens d’une œuvre n’est pas réductible à l’expérience prescrite par l’installation, mais que l’expérience de l’autre et son comportement sont intégrés dans le dispositif qui fait œuvre (nous prendrons alors appui sur l’installation Test Site de Carsten Höller). L’exemple du Gramsci Monument de Thomas Hirschhorn nous permettra ensuite, dans la section 4, de montrer – à l’aide du concept de participatory sense-making – qu’un dispositif social peut être le lieu d’une expérience qui inclut positivement la dimension de singularité propre à chaque personne. Enfin, dans la section 5, nous chercherons, à l’aide d’un dialogue entre l’oeuvre Rythm 0 de Marina Abramović et la phénoménologie d’Emmanuel Levinas, à faire signe vers une expérience où l’autre n’est pas seulement le semblable dont je peux concevoir l’expérience, mais aussi autre en tant qu’autre, pesant de son poids d’altérité sur mes possibilités d’agir et de percevoir. A l’issue de ce parcours, il apparaitra que, parmi les outils qui nous servent à analyser l’expérience esthétique, le schème classique de l’intersubjectivité et de l’empathie, et l’a priori d’universalité qui le soutend, doivent nécessairement être complétés par des approches qui ne réduiraient pas la singularité et l’altérité de l’autre personne, et qui permettraient ainsi de mieux saisir la dimension proprement sociale et éthique de certaines expériences esthétiques contemporaines.

  • métais, fabrice. 2018. « Du Contact Éthique À L'heure Des Dispositifs “ Autonomes ” ». Revue Française D'éthique Appliquée (mai). https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02102909.
    Mots-clés : intelligence artificielle, Levinas, machines autonomes, matérialité, phénoménologie, responsabilité.
  • Métais, Fabrice. 2020. « Faire L’Expérience De L’Autre : Intersubjectivité, Altérité Et Installation Artistique ». Iris 40: sous presse.
  • Métais, Fabrice. 2016. « Asymétrie Radicale : Pour Un Solipsisme Altruiste ». Dans La Performance, Encore, éd. Sylvie Coëllier. Presses universitaires de Provence.
    Résumé : Et tous ensemble ils reprenaient le refrain : « Je suis solipsiste ! Je suis solipsiste ! » La scène avait lieu le 26 février 2015, à l'occasion du vernissage de l'exposition Asymétrie Radicale, au 42 rue de la Voûte, dans le 12 ème arrondissement de Paris. Une cinquantaine de personnes (selon les organisateurs) était regroupée à la Galerie de la Voûte pour consacrer la création du collectif Asymétrie Radicale, collectif d'activisme métaphysique, collectif de solipsistes altruistes – et inaugurer ses nouveaux locaux. La galerie devait devenir, pour le temps provisoire de l'exposition (du 27 février au 28 mars 2015), le quartier général de ce groupuscule, son bureau de campagne, une zone temporaire d'insurrection métaphysique. Dans ce texte, il s'agira de rendre explicites les motifs théoriques en jeu lors de cette action. Le collectif Asymétrie Radicale (qu'on notera maintenant « collectif AR ») est un groupuscule d'activisme, un groupe de chercheurs phénoménologues, virtuellement artistes et amoureux. Les membres du collectif AR affirment ensemble leur (in-) condition de solipsistes – d'un solipsisme altruiste, nous allons le voir – et ainsi d'emblée se placent aux frontières de l'absurdité logique : ils entendent occuper ce territoire.
    Pièce jointe Full Text PDF 1.4 Mo (source)

  • Métais, Fabrice. 2016. « Asymétrie Radicale : Pour Un Solipsisme Altruiste ». Dans La Performance, Encore, éd. Sylvie Coëllier, 85-98. https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-01477123.
    Résumé : Et tous ensemble ils reprenaient le refrain : « Je suis solipsiste ! Je suis solipsiste ! » La scène avait lieu le 26 février 2015, à l'occasion du vernissage de l'exposition Asymétrie Radicale, au 42 rue de la Voûte, dans le 12 ème arrondissement de Paris. Une cinquantaine de personnes (selon les organisateurs) était regroupée à la Galerie de la Voûte pour consacrer la création du collectif Asymétrie Radicale, collectif d'activisme métaphysique, collectif de solipsistes altruistes – et inaugurer ses nouveaux locaux. La galerie devait devenir, pour le temps provisoire de l'exposition (du 27 février au 28 mars 2015), le quartier général de ce groupuscule, son bureau de campagne, une zone temporaire d'insurrection métaphysique. Dans ce texte, il s'agira de rendre explicites les motifs théoriques en jeu lors de cette action. Le collectif Asymétrie Radicale (qu'on notera maintenant « collectif AR ») est un groupuscule d'activisme, un groupe de chercheurs phénoménologues, virtuellement artistes et amoureux. Les membres du collectif AR affirment ensemble leur (in-) condition de solipsistes – d'un solipsisme altruiste, nous allons le voir – et ainsi d'emblée se placent aux frontières de l'absurdité logique : ils entendent occuper ce territoire.
    Mots-clés : Levinas, performance, phenomenology.

  • Métais, Fabrice, et Lenay, Charles. 2016. « Vers Une Technologie Du Rapport À L'autre ». Dans Dispositifs Artistiques Et Interactions Situées, éd. Bernard Guelton. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01477964.
    Résumé : Nous voulons ici aborder les thèmes de l'amour et de la technique. Nous voulons les interroger l'un à partir de l'autre, et là où ils se rencontrent. Aujourd'hui, quand les dispositifs technologiques semblent vouloir pénétrer de manière toujours plus insistante toutes les régions de l'expérience, la question du lien entre rapport à l'autre et technologie ne peut plus être esquivée. Amour Augmenté est le nom d'un programme de recherche interdisciplinaire - entre art, science et philosophie - qui vise l'exploration de ce lieu - amour et technique - où se mêlent des enjeux conceptuels, éthiques, métaphysiques, poétiques : prendre au sérieux la radicalité de l'expérience du rapport à l'autre, la radicalité de ce que signifie ce rapport - et saisir l'enjeu d'une relation s'effectuant par la médiation technologique. Dans cet article, nous préciserons d'abord le contexte et les motivations de cette recherche. Puis nous verrons qu'une telle démarche devra nous pousser à situer le rapport entre technique et amour au cœur d'une description de la subjectivité même. Les descriptions phénoménologiques du rapport à l'autre médié techniquement devront alors entrer en dialogue avec le cas d'un projet artistique : amour augmenté, dramaturgie, une installation à visiter à deux.
    Mots-clés : Installation artistique, interactions situées, Levinas, phénoménologie, rapport à autrui, technologie.

  • métais, fabrice, et Lenay, Charles. 2016. « Vers Une Technologie Du Rapport À L'autre ». Dans Dispositifs Artistiques Et Interactions Situées, éd. Bernard Guelton. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01477964.
    Résumé : Nous voulons ici aborder les thèmes de l'amour et de la technique. Nous voulons les interroger l'un à partir de l'autre, et là où ils se rencontrent. Aujourd'hui, quand les dispositifs technologiques semblent vouloir pénétrer de manière toujours plus insistante toutes les régions de l'expérience, la question du lien entre rapport à l'autre et technologie ne peut plus être esquivée. Amour Augmenté est le nom d'un programme de recherche interdisciplinaire - entre art, science et philosophie - qui vise l'exploration de ce lieu - amour et technique - où se mêlent des enjeux conceptuels, éthiques, métaphysiques, poétiques : prendre au sérieux la radicalité de l'expérience du rapport à l'autre, la radicalité de ce que signifie ce rapport - et saisir l'enjeu d'une relation s'effectuant par la médiation technologique. Dans cet article, nous préciserons d'abord le contexte et les motivations de cette recherche. Puis nous verrons qu'une telle démarche devra nous pousser à situer le rapport entre technique et amour au cœur d'une description de la subjectivité même. Les descriptions phénoménologiques du rapport à l'autre médié techniquement devront alors entrer en dialogue avec le cas d'un projet artistique : amour augmenté, dramaturgie, une installation à visiter à deux.
    Mots-clés : Installation artistique, interactions situées, Levinas, phénoménologie, rapport à autrui, technologie.
  • Métais, Fabrice, et Villalobos, Mario. 2020. « The Ethical Switch : Enaction Meets Levinas ». Phenomenology And The Cognitive Sciences.


  • Métais, Fabrice, et Villalobos, Mario. 2020. « Embodied Ethics: Levinas’ Gift For Enactivism ». Phenomenology And The Cognitive Sciences (août 21). doi:10.1007/s11097-020-09692-0. https://doi.org/10.1007/s11097-020-09692-0.
    Résumé : This paper suggests that the enactive approach to ethics could benefit from engaging a dialogue with the phenomenology of Emmanuel Levinas, a philosopher who has given ethics a decisive role in the understanding of our social life. Taking the enactive approach of Colombetti and Torrance (PHEN 8:505–526, 2009) as a starting point, we show how Levinas’ philosophy, with the key notions of face, otherness, and responsibility among others can complement and enrich the enactive view of ethics. Specifically, we argue that Levinas can provide, on the one hand, a phenomenological characterisation of ethics itself, of its nature and fundamental meaning, and on the other, an account of how sociality, affectivity and embodiment, as presented in Colombetti and Torrance’s work, combine to bring about the ethical experience. However, we also point out that introducing Levinas to the enactive approach could be challenging. It is not obvious how sense-making and value-making, as centred (à la Jonas) on the precariousness and potential death of the subject, would account for the ethical experience as grounded (à la Levinas) on the precariousness and potential death of the other.


  • Miller, Luke E., Montroni, Luca, Koun, Eric, Salemme, Romeo, Hayward, Vincent, et Farnè, Alessandro. 2018. « Sensing With Tools Extends Somatosensory Processing Beyond The Body ». Nature 561 (7722) (septembre): 239-242. doi:10.1038/s41586-018-0460-0. https://www.nature.com/articles/s41586-018-0460-0.
    Résumé : Tools are embodied by the human somatosensory system, serving as sensory extensions of the human body.


  • Moral, Angel, Bolibar, Ignasi, Seguranyes, Gloria, Ustrell, Josep M., Sebastiá, Gloria, Martínez-Barba, Cristina, et Ríos, Jose. 2010. « Mechanics Of Sucking: Comparison Between Bottle Feeding And Breastfeeding ». Bmc Pediatrics 10 (1) (février 11): 6. doi:10.1186/1471-2431-10-6. https://doi.org/10.1186/1471-2431-10-6.
    Résumé : There is very little evidence of the similarity of the mechanics of maternal and bottle feeding. We assessed the mechanics of sucking in exclusive breastfeeding, exclusive bottle feeding, and mixed feeding. The hypothesis established was that physiological pattern for suckling movements differ depending on the type of feeding. According to this hypothesis, babies with breastfeeding have suckling movements at the breast that are different from the movements of suckling a teat of babies fed with bottle. Children with mixed feeding mix both types of suckling movements.
    Mots-clés : Bottle Feeding, Breast Milk, Exclusive Breastfeed, Learning Stage, Mixed Feeding.
    Pièce jointe Full Text PDF 1.3 Mo (source)

0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300

--- Exporter la sélection au format